Votre Salon en région

CYCL'EAU - VICHY

CYCL'EAU - VICHY
du 06/06/2018 au 07/06/2018

Plus d'info

CYCL'EAU - STRASBOURG

CYCL'EAU - STRASBOURG
du 03/10/2018 au 04/10/2018

Plus d'info

Interview de Nicolas Thierry, Vice président de la Région Nouvelle Aquitaine

posté le Mardi 6 Mars 2018
Interview de Nicolas Thierry, Vice président de la Région Nouvelle Aquitaine

A l'occasion de la deuxième édition du salon CYCL'EAU à Bordeaux, et en amont de son intervention lors de la conférence sur le Grand Cycle de l'eau Jeudi 22 mars à 10h, Nicolas Thierry, Vice président de la Région Nouvelle Aquitaine en charge de l'eau nous fait l'honneur de répondre à nos questions.

 

CYCL’EAU : La thématique 2018 « Eau et Territoires » évoque la nécessité de prendre en considération les spécificités des territoires dans la gestion de l’eau. Quelles particularités définissent en la matière la Nouvelle-Aquitaine ?

Les milieux aquatiques sont des éléments clés du patrimoine régional de la Nouvelle-Aquitaine. La région est caractérisée par une grande diversité de milieux aquatiques et écosystèmes associés. Ce sont :

  • 74 000 km de cours d’eau : 12 000 km de cours d’eau principaux et 24 000 km de cours d’eau classés au titre de la protection de leur continuité écologique

  • des densités du réseau hydrographique très variables avec notamment un réseau hydrographique de têtes de bassin très développé et essentiel au bon fonctionnement du cycle hydrologique et des écosystèmes aquatiques

  • de très nombreux plans d’eau, représentant une composante majeure du paysage pour certains secteurs avec pour certains un intérêt écologique

  • de nombreux réservoirs aquifères

  • un littoral emblématique de 720 km et trois grands estuaires

CYCL’EAU : En mars 2017, la Région Nouvelle-Aquitaine a lancé une large concertation pour lui permettre d’établir sa nouvelle politique de l’eau. Où en est-on aujourd’hui et quels premiers éléments peut-on tirer de cette concertation ?

La concertation et l’état des lieux qui en résulte ont permis de faire émerger les enjeux suivants :

  • une dimension citoyenne et sociale à renforcer et préserver : l’eau, bien commun, ne constitue pas seulement un bien écologique ou économique, mais aussi un bien social

  • une nécessaire adaptation induite par les effets du changement climatique

  • les têtes de bassin versant, un écosystème fragile à préserver dans une logique de solidarité amont-aval

  • une qualité de l’eau dégradée liée à la géomorphologie et aux activités humaines

  • une forte tension sur la ressource disponible pour répondre aux différents usages

  • une biodiversité inféodée aux milieux aquatiques d’une grande richesse, mais fragile

  • une complémentarité à développer entre la préservation de l’eau et des notions plus intégratrices comme le développement économique, l’innovation ou l’aménagement du territoire

  • une exposition aux risques de certains territoires urbanisés

CYCL’EAU : La Région Nouvelle-Aquitaine, en tant que partenaire de l’événement, soutient fortement cette deuxième édition. Quel enjeu représente le salon CYCL’EAU BORDEAUX pour la filière ?

La Région a la volonté et l’ambition de pouvoir disposer d’une filière Eau renforcée et structurée. Ainsi elle porte le projet de mise en place d’un cluster devant permettre la prise en  compte des multiples enjeux en matière de quantité et de qualité, et ce tout secteur confondu. Ce salon permet une synergie des différents acteurs de l’eau et donne une lisibilité aux acteurs du territoire. Dans un contexte où la législation prévoit des évolutions en matière de compétences, ce lieu de rendez- vous, d’exposition, d’échanges d’expériences constitue un repère pour les différents acteurs dont les collectivités locales.